⚠️ FLASH INFO ACTUALITE ⚠️ 09.05.2022

Dernière mise à jour : 30 mai

COMMUNE D’ARZON – PORT DU CROUESTY, RECUL DU TRAIT DE CÔTE :

- RISQUES DE SUBMERSIONS MARINES

- PHENOMENES D’INONDATION DES ZONES CÔTIERES




Publication du JOURNAL OFFICIEL, le 29 avril 2022 (cf. Décret n° 2022-750 - Code de l’environnement) de la liste des 126 communes françaises dont 41 en Bretagne ayant une « particulière vulnérabilité de leur territoire » ).

4 communes du littoral morbihannais y sont identifiées comme « particulièrement menacées ». Précisément : ARZON* - LE PALAIS – QUIBERON – SAINT-PIERRE QUIBERON.

A souligner, sur ARZON*

Elaboration dès 2014 d’un PPRL/Plan de Prévention des Risques Littoraux de la Presqu’île de Rhuys et DAMGAN, approuvé par les services de l’Etat (cf. Arrêté préfectoral du 04.12.2014) suite à la tempête Xynthia, en 2010.

Limite de la zone submersible horizon 2100



Conséquences pour les communes ?

1. Nécessité de réaliser une cartographie précise du trait de côte afin de déterminer son évolution sur les années à venir (ARZON : Cartographie du trait de côte secteur PORT- NAVALO réalisée par drone en janvier 2021).

2. Adapter les projets et décisions aux nouvelles règles qui seront éditées pour l’aménagement du territoire.

Port du Crouesty : Des interrogations…

Près de 20 millions d’euros, voire au-delà, ont été estimés/annoncés par la CPM et la Commune d’ARZON pour le PROJET DE REAMENAGEMENT INTERFACE VILLE-PORT dont la visée est principalement touristique et commerciale. Ne serait–il pas impératif d’anticiper et d’investir pour améliorer la protection du port ? Par exemple, murets, renforcement des digues, rehaussement des quais, protection du parking Nord, de la Place du port, bâtiments de service, sanitaires car tous situés en zone submersible ? Concernant le nouveau bâtiment dédié à la SNSM des mesures de prévention ont- elles été prises lors de sa récente réalisation ? A savoir « fondé sur pieux et surélevé pour atteindre les côtes règlementaires » ? Cf. ENQUETE PUBLIQUE, Réf. E21000/123 /35 – Appréciation du Commissaire enquêteur : « Le port du Crouesty est vulnérable au risque de submersion marine. Les aménagements prévus (local techniques, sanitaires et estacades) se situent en zone inondable urbanisée du PPRL… ».

Plus (+) 1 mètre en 2100 ?

Le phénomène devient plus palpable quand les grandes marées et les tempêtes s’en mêlent. A ARZON, « la mer monte sur les quais de Port-Navalo et vient au ras bord du port du Crouesty », remarque Didier Berna, premier adjoint. « Au Fogeo, 14 ha sont à hauteur de mi- marée ». « S’il y a une surcote (dépassement de marée haute), c’est inondable », ajoute Laurent Labeyrie, climatologue arzonnais.(cf. Extraits Ouest- France 05.03.2022).

Ci joint un article parut dans Ouest-France ce Vendredi 13 mai 2022:


Qu'est-ce que la Lim TM
.pdf
Download PDF • 496KB





A méditer…






Pour le Conseil d’Administration et le Bureau de l’ASUC.

Maryse MASSULTEAU, Présidente

83 vues0 commentaire