N°23 - Sureté des Stationnements à flot... la suite?

Dernière mise à jour : 8 févr.



Vue accès par portillon "sécurisé", à mi hauteur de la passerelle, PORNICHET.


Cher(e)s plaisancier(e)s, Cher(e)s adhérent(e)s,



2022, c’est parti ! L’ASUC, fidèle à ses objectifs, est/sera « sur le pont » pour défendre les intérêts des plaisanciers.


De toute évidence, du côté des autorités compétentes (DEPARTEMENT, CPM), et de la COMMUNE, le sujet n’évolue pas.


Comme en témoignent vos retours et attentes, la sûreté des stationnements des bateaux et la sécurité des personnes sont, pour nombre d’entre vous, des sujets prioritaires. Dans l’intérêt général des plaisanciers, c’est aussi notre priorité.


Pour rappel :

- En 2021 (6 et 25 octobre), dans le contexte de récidive des vols en série, l’ASUC sollicite le gestionnaire (CPM) pour la tenue d’une rencontre spécifique sur la sûreté en présence de la GENDARMERIE, des autorités compétentes (DEPARTEMENT, CPM), de la COMMUNE, Associations de plaisanciers, élus CLUPIPP.


- Accord de la CPM qui, à la date du 20 décembre 2021 met en place une telle réunion. Celle-ci permet (enfin) d’entendre les préconisations des gendarmes en charge du dossier.


L’ASUC en retient les mesures suivantes :


1. Supprimer le libre accès des pontons comme c’est le cas actuellement.


2. Prévoir :


- Un contrôle d’accès avec porte à vocation de se refermer (portillon fermé/géré).

- Une signalétique claire et impérative.

- Un éclairage nocturne des pontons avec détecteur de présence et dès le déclenchement de l’ouverture des portillons.

- Des rondes avec des chiens pour être visible.


3. Accompagner le dispositif PLAISANCIERS VIGILANTS :

Un concept déjà mis en place dans plusieurs ports. L’ASUC en a signé la Charte au printemps 2021 comme en témoigne le logo spécifique.




Photographies vues de part et d'autre de la panne collectrice / quai des voiliers CROUESTY, accès sans et/ou avec portillon non sécurisé.


A souligner, ce 20.12.2021 :


- M. LE BRAS et A. DEVYS (CPM) semblent en accord avec de telles préconisations, notamment quant à l’option« portillons sécurisés » présentée pour différents ports, sur support dédié (diaporama).


- R.TABART, maire d’ARZON se positionne très en retrait de ces dispositifs.


A ce jour,


L’ASUC s’engage à veiller à ce que la position de R. TABART ne puisse bloquer les orientations définies par le gestionnaire et l’autorité portuaire. L’objectif est bien de contrer les vols, intrusions et incivilités, sources de réels préjudices pour les plaisanciers-usagers qui en sont les victimes.


L’ASUC s’interroge sur ce dossier qui ne progresse pas :


- Contrairement aux engagements annoncés (cf. Conseil portuaire du 15.11.2021), la CPM ne semble pas avoir inscrit pour 2022 un budget prévisionnel et exceptionnel lié à ces mesures de sûreté des stationnements à flot.


- Aucune communication globale sur le sujet, par mailing (cf. VOTRE PORT vous informe, janvier 2022) à l’attention des plaisanciers-usagers du port afin que soient officialisés les engagements de la CPM à propos de la sureté des stationnements à flot.


La CPM et l’autorité portuaire du DEPARTEMENT sont-elles réellement disposées à décliner et financer les moyens et mesures envisagés ?


Si le sujet n’évoluait pas dans un délai raisonnable et conformément aux engagements, l’ASUC sollicitera à nouveau ces autorités afin que lui soient listées les perspectives que nous sommes nombreux à attendre !


A suivre… Merci de votre lecture attentive et de vos retours.


Sincèrement.





Pour le Conseil d’Administration et le Bureau de l’ASUC,

Maryse MASSULTEAU,

Présidente


100 vues0 commentaire