N°17 - Salon du MILLE SABORDS 2021 - Damien SEGUIN, Parrain de la 37ème Edition "Bateaux et Accès"

Dernière mise à jour : 8 mars


Chers adhérents plaisanciers, L’année 2022 est bien là.

Pour l’ASUC, un peu de patience... Sous peu, des VŒUX à venir et un site Internet qui aura fait « peau neuve ».

Au préalable, retour vers l’édition 2021 du MILLE SABORDS, attendue, espérée et symboliquement parrainée par Damien SEGUIN. Un certain succès.

Surtout pour l’ASUC, présente sur le port depuis 1979, auprès de laquelle de nombreux visiteurs (ex/futurs adhérents) reçus sur notre stand E-4, Terre-plein SUD, avec beaucoup d’intérêt pour nos actions et un nombre symptomatique de nouvelles adhésions. Parmi ces promeneurs, Jean-Claude FAVERIS, Président de l’Union des Ports du Morbihan (UPPM) et Gérard HENRY, Président de l’Association des Usagers du Port de LOCMIQUELIC (AUPL) également membre de l’UPPM, à l’initiative de la mise en place du concept Plaisanciers Vigilants, dans les ports gérés par la Compagnie des Ports du Morbihan/CPM.



Sensibles aux valeurs portées par le navigateur Damien SEGUIN et l’Association Des pieds & des mains * (DPDM) qu’il porte avec son Président Philippe BOURDAUD, enthousiastes à l’idée et à la perspective de saisir l’opportunité d’accompagner cette Association*, nous nous en sommes rapprochés et offerts de les représenter sur ce Salon du 1000 SABORDS en tant que RELAIS d’information de leurs actions d’autant que Damien ne pouvait être présent sur le CROUESTY impliqué au HAVRE pour les préparatifs de la Transat J. VABRE.

Tel a été notre objectif. En l’occurrence : COMMUNIQUER sur cette Association - SENSIBILISER le plus grand nombre de visiteurs sur ce thème de l’accessibilité des personnes en situation de handicap - METTRE EN PLACE DES ACTIONS ADEQUATES SUR LE SALON : Appel à contribution/Dons, l’objectif étant de recueillir des fonds au profit de DPDM* – ENVISAGER des actions futures pour accompagner sur le Crouesty, la démarche « MON HANDICAP MET LES VOILES ».


L’ASUC est devenue membre de DPDM*.

Mais encore, saisir une telle opportunité pour ATTIRER l’attention des autorités concernées (DEPARTEMENT du MORBIHAN, Gestionnaire du Port du CROUESTY (la Compagnie des Ports du Morbihan) et la Commune d’ARZON sur l’impérative nécessité de mettre en place les structures et équipements indispensables, en particulier l’accès à un ou plusieurs pontons dédiés ainsi qu’une potence pour permettre aux personnes en situation de handicap de découvrir la plaisance. Bien que désigné en tant que « Le plus grand port de Bretagne » et classé 2ème port de la côte Atlantique, au regard de « l’accessibilité » le Port du Crouesty peine à se distinguer.

Lors du Conseil portuaire du 15.11.2021, les documents prévisionnels remis aux participants (Projets pour 2022-2025) affichent néanmoins le poste « Passerelle accès et potence PMR ». Lequel trouve ici sa priorité en terme d’accessibilité aux bateaux eu égard au handicap. Une réalité que le port du Crouesty ne peut ignorer. La mise en place d’une accessibilité effective est devenue une obligation légale.

Discrets sur nos échanges et perspectives, ceux-ci se sont concrétisés dès le 15 octobre 2021 lors de la tenue de l’Assemblée Générale de DPDM*. Nous y avons rencontrés Damien et son équipe pour, à ses cotés « Faire voler en éclats LES PREJUGES SUR LE HANDICAP » et soutenir ses actions, en particulier « Mon handicap met les voiles... ». Y compris le développement de l’accessibilité dans les clubs de voile, et dans les ports de plaisance dont le CROUESTY.

L’ASUC accompagna DPDM* au fil de ce Salon du Crouesty en tant que RELAIS, où chaque visiteur eut l’opportunité d’échanger, rencontrer Philippe BOURDAUD, participer à une tombola dont les recettes d’un double tirage au sort ont été versées à l’Association Des pieds & des mains. Les deux gagnants ont été récompensés par un sponsor local, Le MALVERN.

Notre « partenariat » a fait l’objet d’une information spécifique relayée sur le Salon et Facebook par l’Association LE MILLE SABORDS et son Président Emmanuel JACOBEE. Nous les en remercions très sincèrement.


Pourquoi Damien SEGUIN, Parrain de cette 37ème Edition ?

L’Association LE MILLE SABORDS, organisatrice du Salon en détient les sources. Les extraits de presse et éléments repris infra sont révélateurs. Damien SEGUIN a marqué l’année 2021.

Fin décembre 2021, le tandem SEGUIN-DUTREUX, a coupé la ligne d’arrivée de la 15ème Transat Jacques VABRE, à Fort de France, terminant à la 11ème place, mais 1er des bateaux à dérives en IMOCA. Les deux participants du dernier Vendée Globe, associés sur cette course transatlantique en double, auront mis 21 jours, 7 heures, 41 minutes et 21 secondes pour parcourir les 6 482 milles de leur parcours à la vitesse moyenne de 12,67 nœuds.


Qui est Damien SEGUIN ?

Un « Marin talentueux au brillant palmarès, entre autres 3 médailles paralympiques ».

Licencié du SNO NANTES, Damien est devenu le premier skipper handisport (né sans main gauche) à participer au Vendée Globe, arrivé 7ème de la course en solitaire autour du monde, ayant « bouclé la boucle » en un peu plus de 80 jours sans assistance et sans escale à bord de Groupe Apicil, un bateau ancienne génération (à l’opposé de ceux « à foils ») Un symbole fort pour les valeurs d’inclusions qu’il défend.

Pour son Association Des pieds & des mains laquelle œuvre pour développer l’accès des handicapés aux sports nautiques et apporter de la mixité dans cette discipline, sa réussite et sa médiatisation ont été « un tremplin ». Des répercussions « Au-delà de l’aspect sportif » : Montrer que la voile peur être pratiquée par tout le monde ; en 2021, malgré le contexte sanitaire, « quasiment 400 personnes ont pu profiter d’initiation à la voile » dans des clubs locaux.

A peine rentré de Martinique en cette fin décembre 2021, après la Transat J. FABRE, Damien SEGUIN se prépare pour de prochaines courses, et véhiculer un message d'optimise:

" J’ai une particularité physique mais ça ne m’empêche pas de rêver " soulignait-il à son arrivée "... dans la vie, il ne faut jamais se mettre de barrière. On n’empêchera jamais un gamin de rêver, qu’il soit valide ou handicapé. "

De nouveaux rendez-vous dès 2022, avec en perspective, prendre le départ avec l’IMOCA à foils (actuel Maître Coq) de Yannick Bestaven, vainqueur du dernier Vendée Globe.

Très sincèrement, merci de votre lecture attentive.


Pour le Conseil d’Administration et le Bureau de l’ASUC Maryse MASSULTEAU, Présidente de l’ASUC




14 vues0 commentaire